En 1735, le roi Philippe V ordonne la construction d’une arche. Malheureusement le pont s’est effondré en cours de la construction. Ils ont seulement recommencé la construction en 1751 cela a duré jusqu’au 1793. Maintenant une imposante Pont Neuf se trouve dans la ville de Ronda, dans la région autonome d’Andalousie, au sud de l’Espagne. Elle est le plus imposant des trois ponts franchissant les gorges du Guadalevín qui coupe la ville andalouse de Ronda en deux.  Le pont était conçu par l’architecte José Martin de Aldehuela et édifié par Juan Antonio Díaz Machuca.

Ce pont vaut vraiment le détour. C’est l’une des principales attractions de la ville. L’arche centrale comprend un local qui a été utilisé à des fins très diverses, dont une prison en particulier pendant la Guerre Civile. Actuellement le pont héberge un musée d’un concept moderne sur les différents aspects de son environnement: faune, végétation, géologie, urbain, historique, etc.
Ce pont a une hauteur de 98 mètres. c’est un pont enchanteur en Europe. Le pont est construit en maçonnerie. Depuis leurs balcons, les vues des maisons suspendues au bord de la falaise sont spectaculaires.

Le pont neuf de Ronda est devenu un des symboles de la guerre civile. Ernest Hemingway a évoqué l’épisode douloureux dans son livre « pour qui sonne le glas ». Le livre raconte l’histoire de Robert Jordan, un jeune expert américain en explosifs qui s’est ajouté en tant que membre des brigades internationales à une unité de guérilla antifasciste dans les montagnes pendant la guerre civile espagnole. Ensemble, ils doivent faire sauter le  pont neuf pour faire de l’attaque de Ségovie un succès. Pendant la mission, Jordan tombe amoureux de Maria, une fille qui a perdu ses parents à cause de la guerre. la guerre est un sujet très sensible. À ce jour, aucune plaque commémorative ni aucun panneau ne viennent rappeler ce massacre. C’est pourquoi la plupart sont heureux que ce pont soit ici.

Reserva Ahora